Actualité

Mercredi 28 Mars 2018 / Sport + Culture

ARCHITECTURE PURE ET MINÉRALE AU COEUR DU MAQUIS CORSE

Situé sur un magnifique fragment de maquis, le futur centre aquatique de Porto-Vecchio s’inspire de la présence d’éléments naturels pour proposer une architecture pure et minérale, dans un langage à la fois contemporain et naturel.

L’emplacement du projet, situé dans un espace boisé, offre de nombreux avantages paysagers pour l’aménagement d’un centre aquatique. Des blocs rocheux naturellement présents apportent un vocabulaire propre au site et sont placés en  sentinelle, marquant l’entrée de l’équipement. Leur équilibre instable sublime le caractère précieux du maquis, et leur conservation, ainsi que la préservation des arbres sur le site, garantissent une insertion paysagère du bâtiment. Les visiteurs seront donc accueillis par un cheminement minéral et l’effet de monumentalité suggéré par la traversée du massif rocheux de l’entrée accompagnera les usagers dans une expérience unique.

UNE ARCHITECTURE PURE ET MINERALE

La conception du centre aquatique priorise la fonctionnalité. L’ensemble du projet repose sur une rationalité géométrique favorable à une simplicité d’aménagements et d’usage. La rationalité du plan offre la promesse de locaux logeables et utiles rejoignant en tout point la fonctionnalité. Côté volumétrie, le projet propose des volumes simples et un jeu des murs qui alterne espaces ouverts et d’alcôves, espaces publics et intimité.
La forte présence d’éléments naturels a conduit à imaginer une architecture pure. L a différenciation des fonctions est facilitée et rejoint une meilleure ergonomie du bâtiment au global : chaque espace profite d’une hauteur sous plafond, d’une luminosité et d’une ventilation adaptées.

L’architecture, forte de ses volumes simple, s’écrit toute en finesse. La halle bassin développe deux volumes distincts : une partie sportive et une partie ludique.
Ces deux volumes reçoivent un traitement différencié. Sur la partie ludique, la hauteur de la toiture a été volontairement abaissée pour ramener l’échelle du bâtiment à une échelle plus humaine. Les matériaux y sont nobles et résistant. Les espaces extérieurs sont structurés sur le même modèle que l’architecture. En une succession d’espace clairement définis, ils offrent différents paysages jardiniers dont le point d’orgue est le village finlandais, ici renommé village du maquis.

"Notre projet conjuge technicité et architecture dans un même langage. Orientée Sud/Sud-Ouest, les deux halles bassins sont équipées tant de débords de toiture que de brise soleil structurels. L’association de ces deux motifs architecturaux créé toute l’identité de la construction. Les débords de toiture génèrent une tension avec les murs structurant le projet. La structure verticale habite dans une deuxième lecture ce dialogue graphique. Elle produit une ombre singulière, enveloppante et rassurante pour  les usagers." - Doriane Suzat, Architecte Chef de Projet

 

Pour en savoir plus, accédez au dossier de presse du projet.

©Léo3D/Chabanne + Partenaires