Centre aquatique

Champs-sur-Marne - 77

  • ConcoursSuivi énergétique sur 2 ans
  • 5 674 m²Bassins : 1 970 m²
  • 21,3 M€ h.t.

Construction d’un centre aquatique communautaire.
La ligne sobre et horizontale du projet contraste avec le foisonnement vertical des arbres du bois de l’étang qui borde le centre aquatique. L’équipement aquatique tire sa force de cette opposition complémentaire : l’architecture et le paysage se mettent mutuellement en valeur, par contraste. Le généreux porte-à-faux de l’entrée souligne et signale l’équipement depuis la rue. Encastré dans la pente, le projet profite de la topographie du terrain pour ne faire qu’affleurer la ligne d’horizon et ainsi laisser au paysage de forêt une présence forte dans la composition d’ensemble.
L’ensemble architectural des bassins Descartes est habillé d’un revêtement minéral-pierre. La façade reste légère car perforée de larges ouvertures. Elle donne à l’ensemble l’aspect d’un monolithe poreux qui laisse percevoir depuis l’extérieur la richesse des espaces intérieurs. Comme un musée montre les œuvres qu’il abrite et non sa propre architecture, le centre aquatique mets en scène ses activités. Cadrées par de grandes baies, elles animent l’espace public et invite le visiteur à entrer. Les trois matières intérieures - le bois, l’eau, et la lumière - contrastent avec la sobriété des façades et donnent à l’équipement une image chaleureuse, « bien-être et santé ». Il évoque des Thermes.
En promontoire au-dessus la halle bassin, l’espace bien-être est au calme, isolé des activités aquatiques bruyantes. Les espaces de relaxation profitent d’un décor scénographique, et de lumière zénithale naturelle qui crée une ambiance apaisante et changeante. Polyvalent, le bassin spécifique a été pensé pour accueillir tout type de public : à la fois « balnéothérapie » grâce à son chemin de ronde où le thérapeute aide les patients à faire des exercices, et « bien-être » avec son bassin à débord et sa vue panoramique à 180° lorsque l’on ouvre les stores sur le grand paysage.